Hanbok

Hanbok -

Hanbok

Le Hanbok, qui signifie littéralement "vêtement coréen", est la robe traditionnelle coréenne. L'origine du hanbok remonte à la période des trois royaumes et se caractérise par des lignes simples et des couleurs vives.

1) Composition du hanbok

  • Pour les femmes :

Le "jeogori" constitue la partie supérieure du hanbok qui est assez court, il sert de veste pour ces vêtements traditionnels sud coréen. Souvent associé avec de la dentelle, satin ou avec broderie.

L' "Otgoreum" est l'un des critères essentiels déterminant la beauté d'un hanbok et son raffinement. Il s'agit simplement du nœud formé par les deux longs rubans que possède le jeogori. Situé au niveau du sternum, il a pour but de maintenir le vêtement fermé. 


hanbok femme

Le "dongjeong" fait référence au col blanc attaché à l'encolure. Il est utilisé pour mettre en valeur le cou et contraster avec les couleurs du reste de la tenue.

Les "baerae" sont les lignes qui entourent le bas des manches du "jeogori" ou "magoja" (veste qui peut être portée par-dessus le "jeogori").

La "Chima" est la jupe du costume et est marquée de plis sur toute sa longueur, dont le but est d'accentuer l'élégance de l'ensemble. Il peut y avoir plusieurs modèles composés de tissu simple, double ou matelassé.

Ses motifs, ses lignes et la combinaison de ses couleurs sont des critères qui déterminent la beauté d'un hanbok avec cette robe brodée.

  • Pour les hommes :

Le "jeogori" constitue la partie supérieure du hanbok.

Le "baji" fait référence à la partie inférieure du hanbok masculin, qui est beaucoup plus ample que les pantalons occidentaux pour faciliter la position assise au sol souvent utilisée en Asie.

Le "durumagi" est un manteau traditionnel ajustéà manches longues, il recouvre le "jeogori" (veste) et le "baji" (pantalon).

Que ce soit pour les femmes ou pour les hommes, le Hanbok est composé de deux pièces principales telles que le haut "jeogori" + le bas (jupe "chima" pour les femmes / pantalon "baji" pour les hommes).

hanbok homme

Et est complétée par des chaussures en soie décorées de broderies "kkotsin" et des chaussettes "beoseon" portées par les femmes et les hommes.

  
kkotsin femme

 

Aujourd'hui, il n'est porté que pour les grandes occasions. Ce costume est une article élevé et il est fait de matières nobles mais il existe néanmoins une forme simplifiée et moins chère du hanbok. Donc les Coréens ne le portent qu'en de rares occasions et on peut reconnaître la nature d'un événement par la forme et la couleur du hanbok.

2 ) Les jours spéciaux où les coréens portent le Hanbok

Le premier anniversaire d'un enfant, appelé "dol", est traditionnellement célébré pour lui souhaiter longévité et santé. L'enfant porte le "dol hanbok". dol hanbok

 
dol hanbok

 

La veille du Nouvel An (Seollal), le hanbok porté ce jour-là est le "Myeongjeo".

Le jour du 61e anniversaire de leurs parents, les enfants doivent organiser une fête pour leur souhaiter longévité et santé dans le "Hoegabyeon hanbok".

Et le hanbok réservé pour le mariage : "Hollyebok". Il est très traditionnel et comporte beaucoup d'ornements et de broderies.

hollyebok

En outre, il existe plusieurs accessoires tels que les broches "binyeo", le bandeau et le serre-tête traditionnels, le ruban décoratif "daenggi", le sac en soie brodé et les chapeaux ou serre tête.

 

daenggi

bandeau traditionnel

3) Les origines du hanbok

Afin de faciliter les déplacements pour la chasse, le pantalon, la jupe et la veste auraient été fabriqués et portés par les nomades de Buyeo (Goguryeo). Cependant, ce n'est qu'après la fin de la période des trois royaumes que les nobles ont porté des vêtements plus longs et plus larges.

3 royaume de Corée

Durant cette période, le fait que les vêtements des hommes et des femmes soient similaires, comprenant deux pièces de couleurs différentes.

Les hommes portaient une veste et un pantalon et les femmes une veste et une jupe et, dans les occasions plus formelles, les deux portaient un manteau ou une sorte de toge. Néanmoins, certains détails permettent de différencier les nobles des gens.

Les hommes nobles portaient un pantalon plus large et une veste plus serrée avec une ceinture à la taille et les femmes avaient une jupe plus longue serrée à la taille par une ceinture.

Quant au peuple, les hommes étaient habillés avec des pantalons très serrés à la taille et aux chevilles en plus d'une veste standard et pour les femmes la jupe et la veste standard.

La dynastie Goryeo acceptait les mariages entre les princesses mongoles et les hommes de haut rang social, dont les princes de Goryeo, après avoir signé un traité de paix avec la dynastie Yuan. Ces mariages avaient un impact sur la vie sociale et politique mais aussi sur le niveau vestimentaire.

C'est ainsi qu'à partir du XIIIe siècle, les femmes nobles ont commencé à porter une jupe mi-longue juste sous la poitrine, une veste serrée aux hanches et ornée d'un ruban.

Sous Joseon, le hanbok n'a pas vraiment changé. Le jeogori, un peu plus court, se déclinait en deux modèles : le "geot jeogori", une veste demi-longue, et le "dang jeogeori", une veste demi-longue en forme de demi-cercle, tous deux portés au-dessus de la jupe.

Les différences sociales se distinguent par des éléments subtils tels que les motifs et les tissus utilisés ainsi que les couleurs et la coupe du hanbok.

Selon leur statut ou leur profession, ils portaient des vêtements différents :

"Gunbok" et "Beonggeoji" pour les militaires.

lee jun ki arang and the magistrate

"Gwanbok" et "Samo" pour les fonctionnaires du gouvernement.

 

gwanbok + samo

 

"Durumagi" (veste longue) / "Magoja" (veste courte) et le "Gat" pour les fonctionnaires lorsqu'ils travaillent et le "Jeongjagwan" à la maison. 

 

jeongjagwan gat

 

"Bokgeon" et "Simui" dédiés aux étudiants confucianistes en dehors des études et pendant l'étude ou la pratique des rites confucéens, ils portaient "yugeon" et "Hakchangui".

 
yugeometudiant confuçéen

 

Au cours des périodes Goryeo et Joseon successives, le hanbok a connu de nombreuses variations de mode, mais la forme qui est devenue standard aujourd'hui est celle qui a été modifiée par le Yuan datant de la période Joseon.

4) Louer un hanbok

Ce costume traditionnel vous donne envie de porter ? Sachez que si vous allez au pays du matin calme, vous aurez la possibilité de louer des hanboks très confortables à Séoul.

Près des lieux touristiques et non loin des palais, il y a des magasins qui proposent la location de hanbok.

Le prix varie en fonction de l'établissement, du hanbok choisi et de la durée de la location. Une fois dans le magasin, un coffre-fort est à votre disposition pour vos effets personnels, vous choisissez le hanbok que vous souhaitez parmi les différents modèles et couleurs disponibles et ne vous inquiétez pas, le personnel du magasin vous aidera et vous conseillera. L'avantage du hanbok est que vous pouvez le porter par-dessus vos vêtements et une fois que vous l'avez mis, il passe dans la boîte de coiffure pour les filles ! Bien entendu, lorsque vous portez un hanbok, vous devez le faire correctement et vous aurez le droit de vous faire coiffer et d'être accessoirisée gratuitement. Habillez-vous avec votre sac de soie brodé, votre bandeau traditionnel ou votre serre-tête et vous êtes prête à errer dans les rues et les palais comme une vraie Coréenne (si vous portez une robe coréenne traditionnelle, vous pouvez entrer gratuitement dans les palais royaux).

Pour un hanbok moyen, comptez environ 21 euros pour la journée et moins si ce n'est que pour quelques heures.

A louer seul, en couple, en famille ou en groupe. Hanbok pour couple.

Hanbok Couple

 

La location comprend :

Hanbok complet, la coiffure (généralement une tresse), bandeau traditionnel coréen.

Un coffre-fort pour les effets personnels à votre disposition.

Si tu aimes les magnifiques Hanboks

Suivez nous sur instagram , notre groupe Facebook et sur Youtube

Marie

 France Corée du Sud


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles en avant première dans votre boite mail.