Croisière Corée du Sud

Croisière Corée du Sud -

Croisière Corée du Sud

Croisière Corée du Sud: les escales incontournables

 

Si les croisières passant par le Japon, la Thaïlande et le Vietnam figurent parmi les plus appréciées, la Corée du Sud est une destination qui s'impose de plus en plus sur les itinéraires en Asie. Pour découvrir le meilleur du Pays des matins calmes durant une croisière, voici les escales immanquables.

 

Busan, une destination aux multiples facettes 

Plage Busan

Busan s'étend entre mer et montagne dans le sud-est du pays. Plus grande ville sud-coréenne après la capitale Séoul, la « montagne-chaudron » — comme l'on peut traduire son nom — abrite aussi le plus important port sud-coréen. Bien que Busan tire sa renommée de son immense port, elle doit surtout son succès aux touristes qui visitent ses marchés aux poissons et notamment celui de Jagalchi situé dans le quartier de Nampo-dong. Cette attraction majeure de la ville coréenne étonne avec ses étals chargés de fruits de mer et poissons, la plupart inconnus des croisiéristes occidentaux. Les yeux sont rassasiés, mais aussi le palais, surtout celui des plus courageux qui osent goûter à des mets inhabituels comme le poisson-pénis. 

Durant une croisière Costa Croisières passant par Busan, les gourmets qui aspirent à des pauses gourmandes moins insolites n'ont qu'à arpenter les rues de la ville. Rendez-vous entre autres au BIFF Square pour essayer la cuisine de rue sud-coréenne. Cette place est aussi réputée pour ses nombreuses boutiques. Derrière sa parure de gratte-ciel, Busan compte de nombreux temples anciens. Parmi les plus remarquables figure Haedong Yonggungsa, trônant sur un rocher balayé par la mer. Mais l'on ne saurait faire escale à Busan sans fouler ses plages. Celle de Haeundae est de loin la plus connue et la plus animée. 

 plage de Busan

 

Incheon, une escale qui surprend 

Troisième ville sud-coréenne et accueillant un grand port, Incheon donne sur la mer Jaune, dans le nord-ouest de la Corée du Sud. Moins touristique que Busan, cette métropole au long passé n'en demeure pas moins attrayante. Durant une escale à Incheon, une halte à Songdo est immanquable. C'est un quartier unique en son genre dans le pays. Il s'agit d'une ville hyperconnectée, mais aussi écologique érigée sur un terrain gagné sur la mer Jaune. L'on s'y extasie devant ses immeubles futuristes dotés de toits végétaux, accueillant des bureaux, des résidences et des écoles. Songdo, c'est aussi un quartier vert, articulé autour d'un immense parc, et un paradis pour les adeptes de shopping. Ils trouvent leur bonheur sur la rue Canal Walk, aux airs d'avenue européenne. 

Une escale à Incheon est aussi l'occasion de découvrir l'unique Chinatown en Corée du Sud. Connu sous le nom d'Unnam-dong, ce quartier chinois est haut en couleur avec les façades de ses bâtiments peintes de fresques panachées. Unnam-dong propose bien sûr de succulents intermèdes gourmands dans ses nombreux restaurants. Pour goûter à la cuisine sud-coréenne, un tour à Bupyeong est de mise. Ce quartier collectionne des restaurants et des bars tendance. Comme toute ville côtière, Incheon compte différentes plages. Pour une pause balnéaire, la plage Eurwangni est incontournable. Ceinte d'une pinède, cette grève piquetée de rochers aux formes étonnantes offre au large une eau calme pour se baigner. 

Incheon

 

Jeju, une étape insulaire qui gagne à se faire connaître

Très populaire auprès des Sud-Coréens, mais aussi des touristes japonais et chinois, Jeju est encore peu connue des Occidentaux. Cette île baignant au sud de la Corée du Sud continentale dévoile un paysage changeant. Le long de la côte, les plages immaculées se succèdent et appellent au farniente. Pour ceux qui veulent se ressourcer, la plage de Hyeopjae est immanquable. Elle déploie une dizaine de kilomètres de sable fin sur la côte ouest de Jeju. L'on peut y admirer quelques dol ha-rub-ang, ces statues de pierres devenues le symbole de l’île.  

En s'enfonçant à l'intérieur des terres, quelques attractions touristiques se dessinent comme le Hallasan National Park, ainsi nommé d'après la montagne la plus haute du pays. Ce parc luxuriant est un terrain de jeu très apprécié des marcheurs. Un autre site en hauteur mérite une mention particulière, celui du pic de Suwolbong, d'où l'on peut admirer le soleil se coucher sur le reste de l'île. Pour compléter une escale sur Jeju, un tour à la grotte de Manjanggul est immanquable. Ce site souterrain est connu pour ses tunnels de lave, parmi les plus longs au monde. Entre deux visites, il faut prendre le temps de savourer les produits phares de l'île, les agrumes. Mandarines et oranges sucrées et juteuses se dégustent telles quelles, ou sous forme de confiture, de pâtes de fruits, etc. 

 

Ces croisières qui s'arrêtent en Corée du Sud 

Les croisières passant par la Corée du Sud sont variées, mais dans la majorité des cas, elles sont combinées au Japon. Une croisière avec une escale à Jeju dure entre 6 et 13 jours suivant le nombre d'arrêts effectués le long de la côte nippone. Les circuits les plus courts partent généralement de Tokyo avant de rejoindre Jeju. Les plus longues peuvent s'arrêter dans une dizaine de ports japonais et continuer sur Jeju et Busan. Certaines croisières passant par Busan s'étendent sur une vingtaine de jours. Au départ du Japon, elles continuent sur Shanghai et Hong Kong, après une halte dans le port sud-coréen. Incheon s'inscrit pour sa part sur des itinéraires combinant plusieurs pays asiatiques comme la Chine, Taïwan et l'Indonésie.

Bonjour en coreen

Retrouvez un article sur "Comment dire bonjour en Coréen".

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles en avant première dans votre boite mail.